rédiger pour le web

Comment bien écrire pour le web ?

Le blogging et la rédaction web attirent de plus en plus de personnes. Au premier abord, ces activités semblent facilement accessibles et peu contraignantes. Ce n’est qu’en se frottant à la matière qu’on se rend compte qu’un certain travail de fond s’impose pour produire des textes de qualité et commencer à rédiger pour le web.

2 choses à faire pour répondre aux exigences du web

Écrire pour le web diffère de l’écriture littéraire, de l’écriture journalistique et, à plus forte raison, de la rédaction de sa liste de courses. Lorsqu’on écrit pour un blog ou un site, on évitera par exemple les phrases trop longues, les métaphores filées et la voix passive.

Les exigences du web, et celles des lecteurs, sont propres à la logique d’internet. Il faut donner les informations les plus précises possible aux internautes, le plus simplement et le plus rapidement possible.

Structurer son propos

structurer son propos rédiger pour le web

Les internautes sont des gens pressés ! Peu d’entre eux se donneront la peine de lire l’article en entier. Pour leur délivrer malgré tout les informations qu’ils sont venus chercher, structurer son propos est indispensable. Cela permet un survol du texte, soit pour aller directement à la partie qui intéresse, soit pour ne retenir de l’article que sa substantifique moelle.

Pour ce faire, une technique consiste à diviser son propos en plusieurs parties, chacune mise en valeur par un titre évocateur.

Les parties doivent être hiérarchisées entre elles. On débutera son texte par une courte introduction qui explique aux lecteurs le sujet sur lequel portera l’article. Vient ensuite le H2, le premier sous-titre le plus important. Là aussi, le paragraphe ne comportera que quelques lignes.

Si on prend l’exemple de cet article, le H2 « 2 choses à faire pour répondre aux exigences du web », commence à répondre à la problématique annoncée dans le titre de l’article (ici en H1 « Comment bien écrire pour le web ? ») . Ainsi, le lecteur qui survole l’article comme  celui qui prend le temps de le lire savent tous deux qu’ils trouveront dans cette partie deux choses à faire lorsqu’ils écriront à leur tour pour le web.

Structurer son propos signifie aussi le rendre agréable à la lecture. Car sur un écran, la lecture fatigue les yeux plus rapidement. Aussi, créer des paragraphes et sauter des lignes facilitera la tâche des internautes.

Les moteurs de recherche se montrent sensibles à ce genre de choses. Ils savent, lorsqu’ils trouvent des « H2 » et des « H3 » et autres « Hn » dans un texte, que l’expérience des visiteurs sur le site sera plus agréable. Ils le feront donc remonter dans leur classement (à la condition, évidemment, que le texte remplisse d’autres critères).

Retenir l’attention des lecteurs facilement

retenir l'attention du lecteur, la mission de la rédaction pour le web

Pour réussir cette prouesse (!), structurer son propos est indispensable, mais pas suffisant. La capacité d’attention d’une personne faiblit très rapidement. Relancer la « machine » régulièrement permet de mener les lecteurs jusqu’à la conclusion de l’article.

Les titres et sous-titres travaillés accomplissent des merveilles. Quelques notions de copywriting sauveront les auteurs les plus hésitants.

Les titres comprenant des chiffres, par exemple, retiennent davantage l’attention. C’est dû au fait que notre cerveau les analyse plus rapidement que les mots.

Autre technique : les verbes d’action. Utilisés à l’impératif, ils engagent les lecteurs bien plus que les autres verbes.

Prenons un exemple. Lequel de ces deux sous-titres trouvez-vous le plus convaincant ?

1) Ces aliments vous aident à entretenir votre santé.

2) Mangez ces aliments et restez en bonne santé !

Si vous débutez et que tout cela vous semble confus, ne vous découragez pas. En pratiquant, vous vous habituerez à travailler de cette façon. Pour vous aider, vous pouvez « confier » l’écriture de vos titres à de petits modules disponibles sur certains sites (en anglais) dédiés au copywriting. Inspirez-vous en pour trouver votre propre ton.

Article proposé par l’une de nos rédactrices partenaires, retrouvez sa présentation sur cette page : Sandrine Pollien

4 commentaires sur “Comment bien écrire pour le web ?

  1. Article intéressant qui explique clairement les recommandations que nous devons suivre en rédaction web !
    à conseiller vivement aux rédacteurs web qui débutent, mais aussi pour faire un bon rappel des bonnes pratiques aux rédacteurs plus confirmés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut